Cinéma LUX

Cinéma associatif d'art et essai

Le LUX & l’Economie Sociale et Solidaire, une histoire d’amour depuis 1960.

 Conçue et construite par des bénévoles du quartier et des compagnons bâtisseurs sous l’impulsion de l’abbé Villain, curé de Sainte- Thérése, la salle paroissiale est baptisée « LUX », et inaugurée le 25 février 1960. La salle a alors pour vocation d’alimenter le dispensaire qu’abrite l’établissement et se cantonne à la diffusion de films familiaux.

De ce passé, l’association cinéma LUX a gardé une idée forte de la notion d’Education Populaire. Très rapidement la politique volontariste des bénévoles qui la dirigent l’oriente vers des choix forts de cinéma tout en préservant un ancrage populaire et local dans sa démarche.

C’est l’entêtement et la solidarité de toute l’équipe qui a permis au LUX de traverser une tumultueuse histoire et d’exister encore aujourd’hui. Après une nouvelle renaissance en 2012, le Cinéma LUX trouve dans l’économie sociale et solidaire les mots justes pour qualifier son action depuis plus de 50 ans.

Mais quel rapport entre l’ESS, la culture et le cinéma ?

L’ESS est un ensemble de valeurs qui vise à imaginer de nouveaux modes de fonctionnement où l’individu est l’élément central et où l’argent reste un moyen, et non une finalité.  On retrouve l’ensemble des valeurs dans le projet du LUX.

  • Il s’agit d’un projet collectif dont l’objet inscrit dans ses statuts – la promotion et la diffusion du cinéma et l’éducation à l’image – et consolidé par ses classements : Recherche et Découverte, Jeune Public, et Patrimoine et Répertoire issus du classement cinéma Art et Essai (en France seules 59 salles sur 2184 bénéficiaient de ces 3 labels en 2012).

  • Concernant la libre adhésion et la gestion démocratique, le LUX est une association régie par la loi de 1901. La politique générale, orientations financières et décisions importantes, est décidée par l’assemblée générale des adhérents qui désigne un conseil composé de 9 membres bénévoles pour administrer l’association.

  • Concernant la lucrativité limitée, le cinéma LUX fonctionne grâce à ses recettes propres et une part de subventions (40 %) qui sont utilisées pour mener à bien des actions de sensibilisation, de découverte du cinéma et de promotion d’un cinéma différent au service d’une autre façon d’envisager le monde dans lequel nous vivons.

  • L’ensemble des bénéfices est intégralement réintégré dans le projet du cinéma. Sa politique basée sur la notion de justice sociale et d’équité permet à 16 salariés de vivre de cette activité avec une échelle de salaire allant de 1 à 2. C’est ce qui explique que le LUX est réellement centré sur l’élément humain, que ce soit à travers ses missions, son fonctionnement et son ancrage territorial. Le travail du cinéma LUX rejoint une autre notion de l’ESS qui est l’Utilité Sociale. C’est à dire qu’on envisage l’économie comme l’ensemble des richesses d’une société, et non pas l’échange de valeurs pécuniaires.

La partie restauration s’est développée en parallèle, animée de ces mêmes valeurs.

Nos propositions culinaires cherchent à promouvoir une autre façon d’appréhender l’idée de se sustenter. Il s’agit pour les usagers de profiter d’aliments de qualité à même de participer à l’éducation de leurs palais, tout en respectant une approche sociale et solidaire de toute la filière qui l’organise.

La cafétéria travaille en circuits courts (au plus proche des producteurs bio & locaux) mais aussi dans une vraie démarche de commerce équitable avec une notion de prix juste pour chaque chose. Sans être restaurateur, le cinéma a su s’entourer d’acteurs et de structures animées par les mêmes valeurs de l’Economie Sociale et Solidaire, notamment d’autres adhérents de l’association Normandie Equitable.

Informations diverses

Horaires Videoclub : Mardi au samedi : 13h30 – 22h00 | Dimanche : 13h30 – 20h00 | Fermé le lundi

Adresse

  • adresse: 6, avenue Sainte-Thérèse
  • Ville: Caen

Contact

  • Telephone: 02 31 82 29 87
  • E-Mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.